• Histoire de Harold Godwinson (2)

    Histoire de Harold Godwinson (2)

    Harold a accompli sa mission auprès du duc de Normandie. Il peut rentrer en Angleterre en rendre compte au roi Édouard. Durant son séjour sur le continent, il a découvert la force et le caractère de Guillaume le Bâtard et se sent lié désormais par la promesse solennelle qu’il lui a faite à Bayeux. Un navire le ramène chez lui. 

    Du point de vue historique, on ignore concrètement ce à quoi s’est engagé Harold par son serment. Sans doute, est-il lié à la succession au trône d’Angleterre et aux droits que le duc estimait y avoir. 

    Histoire de Harold Godwinson (2)De retour sur le sol anglais, le comte de Wessex chevauche vers le palais du roi. Il songe aux péripéties de son voyage... Il connaît maintenant la détermination du duc de Normandie. Il sait que le roi, son beau-frère, est vieux et malade et qu’il va bientôt mourir. Que va-t-il advenir du royaume d’Angleterre ? Quel est son propre destin ?

    Harold traverse la Manche sans qu’on sache ni son point de départ ni d’arrivée puis il se rend auprès du roi, sans doute dans son palais de Westminster. 

    Histoire de Harold Godwinson (2)1065

    Tostig, troisième enfant du comte Godwin et frère cadet de Harold, est comte de Northumbrie depuis 1055. Afin d’assurer son pouvoir sur la partie nord de son comté, il décrète la loi martiale. Ceux qui violent son autorité sont sévèrement punis. Cette politique qui le rend très impopulaire provoque une révolte contre lui en 1065.

    Tostig Godwinson est né vers 1026. Il est le troisième fils de Godwin, comte de Wessex et de Gytha Thorkelsdôttir. En 1052, il est banni avec son père mais revient en force peu après. 

    Histoire de Harold Godwinson (2)Les Northumbriens remplacent Tostig par Morcar, le frère du comte Edwin de Mercie. Tostig qui est déclaré hors la loi doit fuir vers le sud poursuivi par les insurgés. Son frère Harold vient négocier à Oxford avec eux ; pour servir son ambition, il apporte son appui aux rebelles obligeant son frère Tostig à s’exiler sur le continent. 

    Morcar ( en 1087) est le fils d'Ælfgar et le frère d'Edwin, comtes de Mercie. Lui-même est comte de Northumbrie de 1065 à 1066, année où le roi Guillaume le Conquérant le remplace par Copsi. 

    Histoire de Harold Godwinson (2)1066

             Après les funérailles du roi Édouard, les membres du Witan, les notables anglais, proposent la couronne au puissant comte Harold. Après réflexion, le beau-frère du roi défunt accepte en dépit de la promesse faite auparavant au duc Guillaume. Harold est couronné roi d’Angleterre par l’archevêque de Cantorbéry, Stigand.  

    Stigand (1072) Evêque d’Elmham (1043). Evêque de Winchester (1047) et archevêque de Cantorbéry (1052). Excommmunié pour cumul de ces deux sièges, il couronne Harold en 1066. Il est déposé en 1070. 

    Histoire de Harold Godwinson (2) Quelques temps plus tard, un astre mystérieux est aperçu passant dans le ciel de l’Angleterre. Il s’agit de la comète de Halley qui se manifeste tous les 76 ans. A l’époque médiévale, on pense que le passage d’une comète annonce soit une épidémie, soit une famine, soit des guerres… Le roi Harold en est rapidement informé.

    La comète de Halley est un astre dont la période autour du Soleil est de 76 ans. Les Chinois la repèrent pour la 1ère fois en –  611. Elle est identifiée en 1705 par Edmond Halley. Prochain passage en 2061... 

    Histoire de Harold Godwinson (2)Le banni Tostig rejoint le duc Guillaume le Bâtard en Normandie. Il mène plusieurs raids sur les côtes anglaises puis rejoint le roi Harald III Hardrada de Norvège. Il sert de lien entre le duc de Normandie et le roi. A la mi-septembre 1066, Harald, accompagné de Tostig, débarquent avec 10 000 hommes à Riccall, près de York.  

    Harald III Sigurdsson (1015-1066) Hardrada (le Sévère) demi-frère du roi de Norvège [1016-1028] Olaf le Saint. Il est exilé après la mort d’Olaf en 1030 et part pour la Russie puis à Constantinople... 

    Histoire de Harold Godwinson (2)Le 20 septembre, à Fulford non loin de York, Harald et Tostig affrontent les comtes anglais Edwin de Mercie et Morcar de Northumbrie. Tostig tient sa revanche sur les Northumbriens car les Anglais sont vaincus et fuient. Les Vikings remportent d’autres victoires à travers le Yorkshire. La ville de York se soumet le 24 septembre.  

    Harald fait partie de la garde varègue de l’impératrice Zoé. Vers 1044, il revient à kiev où il épouse la fille du roi Iaroslav. En 1046, il  revendique le trône de Norvège où il est revenu et en devient le roi en 1047. 

    Histoire de Harold Godwinson (2)Le 15 septembre, Harold est averti à Londres de la venue de Harald. Son armée parcourt en 4 jours la distance la séparant du camp norvégien à Stamford Bridge. Le contingent qui campe à l’ouest du pont sur la Derwent est exterminé par surprise et le pont est pris. Les Norvégiens paniqués se déploient précipitamment sur l’autre rive. 

    Harald a renvoyé 1/3 de ses effectifs pour garder les bateaux, à Riccall situé à 30 km. Il reste avec 6 000 hommes ayant laissé une partie de leur équipement dans les bateaux, sans même d’avant-postes.  

    Histoire de Harold Godwinson (2)Les Anglais chargent les Vikings campés sur une crête. Ceux-ci contre-attaquent s’enfonçant dans les rangs ennemis où ils se retrouvent assaillis de tous côtés. C’est un massacre général. Une flèche transperce la gorge de Harald et Tostig tombe bientôt. Harold poursuit les rescapés jusqu’à Ricall. 9/10ème des Vikings sont tués. 

    Le 25 septembre 1066 est considéré comme marquant la fin de l'ère Viking. La dernière expédition viking en Europe aura lieu en 1102, quand Magnus III de Norvège, attaquera l'île de Man et l'Irlande. 

    Histoire de Harold Godwinson (2)Harold permet à Olaf, le fils d’Harald Hardrada, et aux survivants de rembarquer. Venus avec une flotte de 300 navires, ils repartent avec 24. Les Anglais fêtent leur victoire à York mais, Harold apprend, le 2 octobre, le débarquement des Normands.  Aussitôt, le roi décide de repartir vers le Sud pour affronter le duc Guillaume. 

     Après la mort de son père, Olaf doit jurer avec ses alliés des Orcades qu'ils ne menaceront plus l’Angleterre pour pouvoir repartir. Son frère, Magnus II de Norvège, l'associera au trône sous le nom d’Olaf III.  

    Histoire de Harold Godwinson (2)En trois jours, Harold force son armée à marcher 240 lieues pour intercepter Guillaume de Normandie et lève des troupes en cours de route. Le 11 octobre, Le roi quitte Londres à la tête de 7 000 hommes dont beaucoup n’ont pas encore récupéré des fatigues des affrontements précédents. Ensemble, ils se dirigent vers la côte.   

    3 500 housecarls, soldats de carrière anglo-saxons armés de la longue hache, ont combattu à la bataille de Stamford Bridge, avant d'arriver fourbus au nombre de 2 000 à la bataille de Hastings.

    « Histoire de Harold Godwinson (1)Histoire de Harold Godwinson (3) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :